Où observer la faune sauvage du parc national des Écrins ?

mars 10, 2024

Le parc national des Écrins, ce vaste territoire sauvage niché au cœur des Alpes, est un véritable écrin de nature préservée. C’est l’endroit rêvé pour tous ceux qui souhaitent partir à la découverte de la faune alpine dans toute sa splendeur. Mais où observer les chamois, aigles royaux, bouquetins et autres espèces emblématiques de ce parc ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

Partez à la rencontre de la faune sauvage au lac de Saint-Apollinaire

Le lac de Saint-Apollinaire est l’un des lieux les plus mystiques du parc national des Écrins. C’est un endroit où l’on peut observer une grande variété d’espèces animales. Alors, ouvrez bien les yeux et tendez l’oreille, le spectacle commence dès l’aube, lorsque les premiers rayons du soleil glissent sur la surface du lac.

A lire aussi : Quels sont les conseils pour faire du camping sauvage en Scandinavie selon le droit d’Allmansrätten?

Parmi les espèces qui vivent autour du lac, on compte notamment le chamois. Agile et gracieux, il se faufile entre les rochers avec une facilité déconcertante. Il n’est pas rare de le voir sauter d’un rocher à l’autre avec une agilité impressionnante. Mais le chamois n’est pas la seule star du lac de Saint-Apollinaire. Vous pourrez également apercevoir des loups, des lynx, et même des castors si vous avez de la chance.

Randonnées sauvages dans le vallon de la Pisse

Le vallon de la Pisse est l’un des plus beaux sites de randonnée du parc national des Écrins. C’est un véritable tableau de la nature alpine, avec ses pentes escarpées, ses alpages verdoyants et ses cascades. Mais le vallon de la Pisse est également le royaume de nombreuses espèces animales.

A lire également : Quel est le meilleur moment pour observer la migration des monarques au Mexique?

Au détour d’un sentier, il n’est pas rare d’apercevoir un bouquetin grimpant avec une facilité déconcertante sur les versants les plus raides. C’est une expérience inoubliable que de le voir évoluer dans son milieu naturel. Le vallon de la Pisse est également le territoire de l’aigle royal. Levez les yeux, et avec un peu de chance, vous pourrez l’observer planer majestueusement dans le ciel.

Découverte hivernale au Puy Saint-Vincent

Le Puy Saint-Vincent est une station de ski située au cœur du parc national des Écrins. Mais en dehors de la saison hivernale, c’est également un excellent endroit pour observer la faune sauvage. Ici, les animaux ont su s’adapter aux conditions climatiques parfois très rudes.

En hiver, le Puy Saint-Vincent se transforme en un véritable paradis pour les amoureux de la faune sauvage. Vous pourrez y observer des espèces emblématiques telles que le lièvre variable ou encore le tétras-lyre, un oiseau typique des régions montagneuses. N’oubliez pas vos jumelles !

Une faune exceptionnelle au cœur du parc national des Écrins

Le parc national des Écrins est un territoire d’exception pour la faune sauvage. Avec sa diversité de milieux naturels, le parc offre un habitat idéal pour de nombreuses espèces animales. Que vous soyez un passionné de nature ou un simple curieux, le parc national des Écrins vous réserve de belles découvertes.

C’est notamment le cas dans la haute vallée de l’Oisans, où vous pourrez observer le gypaète barbu, un vautour impressionnant qui a su reconquérir les Alpes françaises après avoir failli disparaître. Autre animal emblématique du parc : le loup. Bien que sa présence soit plus discrète, ce grand prédateur a su recoloniser les vastes étendues sauvages du parc national des Écrins.

Les meilleurs spots d’observation de la faune sauvage

Enfin, pour tous ceux qui souhaitent observer la faune sauvage du parc national des Écrins, voici nos spots favoris. Le lac des Cordes, situé à plus de 2 400 mètres d’altitude, est l’un des meilleurs endroits pour observer le bouquetin des Alpes. Pour les amoureux des oiseaux, rendez-vous au lac de Lauvitel, où vous pourrez observer de nombreuses espèces d’oiseaux aquatiques. Enfin, n’oubliez pas les nombreux sentiers de randonnée qui parcourent le parc et offrent de belles opportunités d’observation de la faune sauvage.

Les randonnées pédestres à la découverte de la faune sauvage de Briançon

La ville de Briançon, située à la lisière du parc national des Écrins, est le point de départ de nombreuses randonnées pédestres permettant de découvrir la faune sauvage. On ne saurait trop vous recommander de chausser vos raquettes pour vous aventurer dans les sentiers enneigés de cette région durant les randonnées hivernales.

En vous promenant autour de Briançon, vous pourrez croiser le chemin du renard des montagnes. Cet animal rusé et agile est un maître dans l’art du camouflage. Avec un peu de chance, vous pourrez le voir se faufiler entre les buissons, à l’affût d’une proie. Briançon est également un territoire de prédilection pour la perdrix blanche, un oiseau endémique des montagnes enneigées.

Lors de vos randonnées, n’oubliez pas de lever les yeux vers le ciel. En effet, le parc national des Écrins est également célèbre pour ses populations de rapaces. Outre l’aigle royal, vous pourrez y observer des vautours fauves, des gypaètes barbus et même des chouettes de Tengmalm.

Observer la faune dans les environs du Monêtier-les-Bains

Le Monêtier-les-Bains, situé au cœur du parc national des Écrins, est un autre lieu privilégié pour observer la faune sauvage. Cette petite commune est entourée de montagnes, de forêts et de rivières, autant d’habitats naturels qui attirent une grande variété d’espèces animales.

C’est notamment le cas du cerf élaphe, qui se plaît particulièrement dans les forêts de conifères environnantes. Aux premières lueurs de l’aube ou à la tombée de la nuit, vous pourrez le voir brouter tranquillement dans les prairies ou entendre son brame résonner dans la vallée. Le Monêtier-les-Bains est également un excellent spot pour observer le grand tétras, un oiseau typique des forêts de montagne, dont le plumage coloré et les parades nuptiales ne manqueront pas de vous émerveiller.

Conclusion : Le parc national des Écrins, un havre de paix pour la faune sauvage

Le parc national des Écrins est sans conteste l’un des meilleurs endroits en France pour observer la faune sauvage. Que vous soyez passionné d’ornithologie, amateur de randonnées ou simplement amoureux de la nature, ce parc national saura vous surprendre par sa diversité et sa beauté.

Du lac de Saint-Apollinaire au vallon de la Pisse, en passant par le Puy Saint-Vincent, Briançon ou encore le Monêtier-les-Bains, chaque lieu a ses spécificités et abrite des espèces emblématiques. Chamois, aigles royaux, bouquetins, renards des montagnes, cerfs élaphes… La faune sauvage du parc national des Écrins est aussi variée qu’étonnante.

N’oubliez pas de respecter les règles du parc pour préserver ces espèces et leurs habitats. Et surtout, prenez le temps d’apprécier chaque instant passé au cœur de ce parc national, véritable écrin de nature préservée.